Camille Bourhis

Camille Bourhis  est né le 27 mars 1923 à St Denis.

A partir de 1939, il conduit des camions qui fonctionnent avec un mélange d’alcool et d’essence en raison du rationnement instauré dans l’île et un blocus économique imposé par les Anglais installés à Maurice.

Sa vie bascule le 28  novembre 1942, lorsque le « Léopard » , contre-torpilleur  débarque à Saint Denis et fait basculer La Réunion du régime de Vichy, à la France Libre.

Dès janvier 1943, il part comme Réunionnais engagé volontaire à bord de ce bateau direction Maurice-Madagascar-Djibouti-Canal de Suez .

Le « Léopard » escorte d’autres navires vers l’île de Malte.

Au retour vers Alexandrie, en Egypte, le contre-torpilleur s’échoue .

Des travaux de remise à flot sont entrepris sous une épaisse couche de mazout, mais une tempête finit par couler définitivement le navire.

Au cours de l’année 1943, Camille part avec les Forces Navales Françaises Libres pour le Moyen-Orient.

Il fait partie du commando , qui est envoyé par De Gaulle pour enlever le Président de la République du Liban.

En 1944 ,après une période où il est affecté au maintien de l’ordre et à la surveillance de Beyrouth, il escorte les convois de bateaux qui partent pour Malte ou Chypre.

Il arrive à Toulon à l’été 1944 , peu après le débarquement de Provence.

La fin de la guerre approche, mais Camille ne retrouvera La Réunion qu’en décembre 1945.

Ce contenu a été publié dans Action 1, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>